27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 19:59
Cheikh al akbar Ibn Arabi explique Al Furqane

Voici un extrait des Futuhat Makiyat d'Ibn Arabi que vous trouverez au début de l'ouvrage au premier tome dans la partie 7 (الجزء السابع تكمله)

Traduction de l'extrait :

Concernant le 4ème classement, parmi ses particularités, qui sont qu'elle est la pureté du salut et ce sont les 19 lettres que constitue la basmalah et de ce que j'en ai mentionné. Sauf dans les limites de ce que le Prophète (alayhi salat wa salam) a mentionné comme Dieu a bien voulu lui en faire part avec ses 2 aspects dans sa révélation.

Le 1 er aspect concerne la révélation du Coran que nous avons auprès de nous grâce à la méthode du dévoilement. Le Furqane qui est parvenue au Prophète (alayhi salat wa salam) a été assemblé dans le Coran sans qu'il (le Furqane) ne soit séparé des versets et des sourates. C'est la raison pour laquelle il se pressait pour le Coran lorsque la révélation lui était faite, alors que Gabriel (alayhi salam) lui révélait cela avec le Furqane.

Donc il a été dis au Prophète "Ne te presse pas de réciter le Coran que tu possède déjà en toi, afin que l'on puisse te le donner rassemblé entièrement.Sinon tu ne comprendra pas le Coran avant que ne s'achève sa révélation Forqanique décomposé". "Et dis plutôt : "Mon Seigneur accorde moi plus de science"(sourate Taha)" afin de détaillé l'ensemble des sens.

Et il a été montré dans un principe secret ou il est dit "Nous l'avons descendu dans une nuit" qu'il n'a pas dis dans le verset "en partie" puis Il dit "Il sépare (youfraqou) tout les ordres sages (sourate dukhan). Et cette seconde partie fait allusion à la révélation du Forqane et c'est cela le 2 ème aspect de la révélation et nous reviendrons sur le sujet de la "basmalah" dans le chapitre qui lui est attribué.

Partager cet article

Published by Ibrahim & Sana - dans Le Coran - le Tawil...
commenter cet article
10 décembre 2014 3 10 /12 /décembre /2014 23:03

Voici un extrait tiré du Kitab Al Mussanaf fi Al Ahadith wal Athar, de l'imam 'Abd Allah ibn Muhammad ibn Abi Shayba. Considéré comme le maître de la science des hadiths, également appelé "maître des maîtres hadith", Ibn Abi Shayba a aussi été professeur de grands savants tels que Bukhari, Muslim, Ibn Majah , Ahmad ibn Hanbal.

 

musanaf-ibn-abi-chayba.png

 

Voici des passages extraits du tome numéro 6

 

hadith-29997-ibn-abi-chayba.pnghadith-29998-et-29998-ibn-abi-chayba.png

 

Voici la traduction
 
(16) Sur le fait de s'attacher fermement au Coran.

Hadith 29997 :
D'après Abi Charih al Khaza'i, le Prophète (saws) a dis : "Acclamé, Acclamé. N'attestez-vous pas qu'il n'y a pas de divinité si ce n'est Dieu et que je suis Son envoyé ?" Ils répondirent : "Oui". Il (saws) dit : "Certes ce Coran est une source, un bout est dans la main de Dieu et un autre bout est dans votre main, cramponnez-vous donc à lui. Vous ne serez jamais égarés, ni exterminés après lui."
 
Hadith 29998 :
D'après al Harith ibn Ali qui dit : J'ai entendu l'Envoyé de Dieu (saws) dire : "Dans le Livre de Dieu se trouve dedans des informations sur ce qu'il y avait avant vous, des nouvelles sur ce qu'il y aura après vous, et des arrêts concernant ce qu'il y a entre vous. C'est l'explication sans aucune plaisanterie. C'est celui [...] dont les savants n'en sont jamais rassasiés. [...] C'est celui dont les miracle ne cesse pas. C'est celui duquel quiconque s'en détourne parmi les orgueilleux, Dieu le disloque. Et quiconque cherche la guidance en dehors de lui, Dieu l'égare. C'est le câble solide de Dieu, le Rappel Majestueux et le Droit Chemin. C'est celui duquel quiconque travail avec est récompensé et quiconque juge avec est juste. Quiconque appel à lui, il guide sur le droit chemin..."
 
Hadith 29999 :
D'après Abdallah, le Prophète (saws) a dis : " Ce Coran est le banquet de Dieu, apprenez donc ce que vous pouvez du banquet de Dieu. Certes ce Coran est le câble de Dieu, il est la lumière évidente, la guérison qui aide. Perfection pour quiconque s'y accroche solidement, et secours pour quiconque le suit..."

Partager cet article

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 11:38

tafsir-baghawi-sourate-Muhammed.PNG

Voici le Tafsir du dernier verset de la sourate Muhammed extrait du Tafsir Baghawi.

Couverture de l'ouvrage :

couverture du tafsir baghawi

D'après Abu Horeira, le Prophète (sws) recita ce verset : "Et si vous vous detournez Il vous remplacera par un autre peuple que vous et ils ne seront pas comme vous" Un homme demanda : Ô Messager d’Allah Qui sont ces gens-çi qui si nous nous detournons, nous remplacerons et ils ne seront pas comme nous ? Et le Prophète (sws) tapa de sa main la cuisse de Salman le Perse puis il dit « Si la Foi était parmi les maisons lunaires, elle serait regagnée par des hommes parmi les Perses. »

Partager cet article

19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 02:44

LE JAWAHAR DANS LES FUTUHAT MAKIYAT D'IBN ARABI SECONDE PARTIE PAGE 1298

Jawaharkuh-copie-1.jpg

Voici un extrait des Futuhat Makiyat (Les Illuminations Mecquoises) dont l'auteur est Muhyidin Ibn 'Arabi. Appelé aussi " Cheikh al-Akbar " (« le plus grand maître » en arabe), il est un des plus grand Wali-Allah (Ami de Dieu ou Saint) dans l'Histoire de l'Islam. Il est l'auteur d'une immense œuvre de près de 846 ouvrages (répertoriés par O. Yahyia dans son " Histoire et classification de l'Œuvre d'Ibn 'Arabi ")
Dans cette pages ci-dessus, il est question du bâton de Moise (as).

Il est dit (souligné en vert) :
Le bâton n'était pas un serpent, ni le serpent un bâton mais c'était le Jawahar qui a prit l'apparence du bâton avant d'avoir prit l'apparence du serpent....
Source : Futuhat Makiyat Seconde Partie page 1298

A travers cette phrase, nous apprenons que le bâton de Moise (as) était un Jawahar.

Partager cet article

Published by ibrahim - dans Jawahir haya
commenter cet article
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 14:42



Capture-copie-3.PNG

Le "Kitab Firdaous al-Akhbar bi-Ma’thur al-Khitab al-Mukharraj `ala Kitab al-Shihab", du Maitre de Hadith Abu Shuja` Shiruyah b. Shahradar b. Shiruyah b. Fanakhusru al-Daylami al-Hamdani connu sous le nom de Al Dailami (né en 445 et décédé en 509), est un recueil de hadith très connu.

A la page 497 du 4ème volume on y trouve des hadiths concernant le Mahdi :

kitab firdaous al akhbar 001

Hadith n°6941 rapporté par Ibn Abbas : "Le Mahdi est le Paon des gens du Paradis"

Hadith n°6942 rapporté par Ali ibn Abi Talib : "Le Mahdi est de nous, les Ahl ul Beyt, Dieu le Très Haut le préparera en une nuit"

Hadith n°6943 rapporté par Oum Salma : "Le Mahdi est de la descendance de Fatima"

Partager cet article

Published by ibrahim - dans Le Mahdi (as)
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 02:45

Tafsir Jalalayne

 


  Voici un extrait du Tafsir Jalalayne concernant les versets 18 à 20 de la Sourate Taha parlant du bâton de Moise (paix sur lui).

 Traduction :


Verset 18 :
Il dit : "C'est mon bâton sur lequel je m'appuie, j' effeuille avec pour mes moutons et
j'en fais d'autres usages". 

{J’effeuille}
Frappait les feuilles des arbres {avec} pour les faire tomber {pour mes moutons} Pour les nourrir {et j'en fais des usages} C’est l'ensemble des usages que l'on voit habituellement c'est à dire : des choses {autres} Comme le fait de porter des charges et l'eau et elle repoussait la tristesse et elle lui rajoutait dans ses réponses des éclaircissements.

Verset 19 :
Il dit: «Jette-le, ô Moïse !»

Verset 20 :
 
Il jeta son bâton et puis il est un serpent qui rampait.

{Il jeta son bâton et puis il est un serpent}
Un Dragon énorme {qui rampait} Qui marche très vite sur son ventre.

Dans ces explication on constate que le Bâton de Moussa (as) pouvait consoler Moise (as) et lui ajoutait des réponses....


De plus lorsqu'il se transforme, il devient un Gigantesque serpent, tellement grand que dans le Tafsir le mot employé c'est le mot "Dragon"...


Ce bâton qui était en réalité un Jawahar (voir Futuhat Makiyat Ibn Arabi), les jawahir haya, sont des êtres vivants qui tiennent dans la paume d’une main, capables de se transformer en des êtres humains, en des animaux et monstres extraordinaires. Il consolait même Moise dans ses soucies et lui donnait des réponses.... comme un être vivant.

Partager cet article

Published by ibrahim - dans Jawahir haya
commenter cet article
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 23:35

gens-de-syrie.png

Voici le hadith numéro 7948 du Mu’jam al awsat d’al Tabarani :

7948 – D’après Abu Horeira le Prophète (asws) a dit: Il y aura toujours un petit groupe de ma communauté fidèle au Amr de Dieu, ne pourront leurs nuire en rien ceux qui lui ont tourné le dos, ils combattront ses ennemies, tous iront en guerre après guerre un autre peuple que Dieu défendra qu’Il pourvoira en subsistance de Lui jusqu’à ce que leurs soit donné l’Heure. Puis le Prophète (P) dit : Ce sont les gens de Syrie.

Partager cet article

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 20:50

Tabarani-8137.png

 

8137 – D’après Abu Horeira, le Prophète (P) a dit : Prenez l’initiative avec les actes pour 6 : Le Dajjal, la Fumée (Dukhan),  La Bête de Terre, Le lever du Soleil de son couchant et le Amr général.

Partager cet article

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 20:10

foutouhat-volume-5.png

Voici un extrait des Foutouhat Makiyat au volume 5 page 221 :

001.jpg

Traduction du passage :

Puis, regarde dans la réalisation de l'image glorifié diffusé que nous avons mentionné, si tu n'insufle pas dedans l'esprit de la glorification. Sa parole concernant une élite " Voyez vous ce que vous invoquez en dehors d'Allah montrez moi ce qu'ils ont crées à partir de la terre" sourate 46 verset 4. S'ils avaient dit : Jésus prétend aussi à la divinité en dehors de Dieu car il à crée à partir de la terre une image à l'apparence d'un oiseau en organisant les parties de terre qui contenait de l'eau humide et froide, une alchimie froide de la terre à été ajouté pour l'alourdir dans son état et faire dissoudre son organisme de sorte que l'humidité qui ce trouvait dans la terre a disparu pour devenir complétement sec. Ainsi les parties ont prit forme pour faire apparaitre l'image de la forme d'un oiseau. Nous allons éclairé le sujet. La création de l'oiseau par Jésus s'est faite par la permission d'Allah. Sa création correspondait à  une adoration pour se rapprocher d'Allah. Car cela lui a été permit comme cela est rapporté dans le verset suivant " Et lorsque tu crée à partir de boue une image à la forme d'un oiseau par ma permission" Sourate 5 verset 110. Sa création à été permise par Dieu et ce qu'un serviteur ou esclave fait par un ordre donné n'est donc pas de la divinité. Nous expliquons les choses ainsi pour qu'elle soient accessible à toutes les personnes. Le mots en arabe "Maa" "qu'ils"  est utilisé tant pour les êtres doué de raison que ceux qui ne possèdent pas de raison. C'est là la position de Sibouya, je te renvoi donc vers lui concernant la science de la grammaire arabe. Et d'autre spécialiste de la langue arabe ont dit que "Maa" (qu'ils) est une spécificité propre aux êtres ne possédant pas la capacité de raisonner. Tandis que Mane à contrario est utilisé pour ceux doué de raison.

 

Voici un texte d'ibn Arabi très interessant sur l'alchimie et la proximité de Dieu.

En effet, Ibn Arabi explique les différentes manipulations que sidna Issa (Jesus) sur lui la Paix effectuent. Il met également en evidence que ces manipulation relevait de la science alchimique que c'est avec cette alchimie et la permission divine qu'il faconne un oiseau et lui donne vie.
Enfin point important : Le but de cela était la proximité d'Allah.

En conclusion de cette analyse nous pouvons dire que aprennons ici que Jésus cherchais à ce raprocher d'Allah par la création alchimique....

Partager cet article

14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 12:50

Voici un hadith tiré du livre de l'imam al Qortobi "al Tadhkirat, fi ahwal al mawta wa oumour al akhira" aux éditions Dar al Hadith, édité au Caire en Egypte. Célèbre savant sunnite et juriste Malikite, al Qortobi écrivit de nombreux ouvrages célèbres dont "Al Tadhkirat" qui traite de la mort, du châtiments de la tombe, de la fin des temps et du jour de la résurrection.

Couverture de l'ouvrage :

couverture tadhkira

 

Page 546 :

najat-copie-1.PNG

 

 

Ibn maja rapporte d'apres Abi Qatada : Le Prophete (sws) à dit : "Les signes viendront après 200 ans" Et d'apres Zyed al Raqachi, d'apres Anas , d'apres le Prophete (sws) : "Ma communauté est sur 5 étapes. Les 40 premieres année seront celles des gens de l'obeissance et de la piété. Puis ceux qui les suivront jusqu'a la 120eme année seront les gens de la miséricorde et de l'intercession. Puis ceux qui les suivront jusqu'a la 160 eme années seront les gens de [...] et de la division . Puis viendra le meurtre, le meurtre.. le secours le secours.
Et dans le récit d'apres Abu mo'ane, d'apres Anas, d'apres le Prophete sws : "Ma communauté est sur 5 étapes/couche/epoque... Chacune d'elle durera 40 ans. Et en ce qui concerne mon epoque et l'epoque de mes comagnons, elle est celle des gens de science et de foi. Et quand a l'epoque suivante, celle de la 40 eme année à la 80 eme années c'est celle des gens de l'obeaissance et de la piété".
Aussi, le tafsir Tabari à la sourate al anfal au verset 29 ( o vous qui croyez , si vous craignez Dieu il vous accordera le Furkane):
tafsir tabari
on trouve les récit suivants :

وقد اختلف أهل التأويل في العبارة عن تأويل قوله : " يجعل لكم فرقانا " . 
Les gens de l'exegese ont divergé en ce qui concerne l'interpretation de la Parole de Dieu : " Il vous accordera le Forqane"
وقال بعضهم : نجاة  
Des savants ont dis : c'est le Secours

15949 - حدثنا ابن حميد قال ، حدثنا حكام ، عن عنبسة ، عن جابر ، عن عكرمة : " إن تتقوا الله يجعل لكم فرقانا ، قال : نجاة . 
D'apres 3anbasa , d'apres Jabir, d'apres Ikrimat par rapport au verset : "Si vous craigner Dieu il vous accordera le forkane" Il dit : c'est le secours

15951 - حدثني محمد بن الحسين قال ، حدثنا أحمد بن مفضل قال ، حدثنا أسباط ، عن السدي : " يجعل لكم فرقانا ، قال : نجاة . 
D'apres al Sadi par rapport au verset : "Il vous accordera le furkane" : il dit : c'est le secours

15952 - حدثني محمد بن سعد قال ، حدثني أبي قال ، حدثني عمي قال ، حدثني أبي ، عن أبيه ، عن ابن عباس : " يجعل لكم فرقانا ، يقول : يجعل لكم نجاة . 
D'apres ibn abbas concernant le verset : "Il vous accordera le furkane" Il dit : c'est le secours

Partager cet article