L'Esprit Divin, la Bête.

Vendredi 14 novembre 2014 5 14 /11 /Nov /2014 00:10

Voici un extrait du Tafsir Tabari concernant le verset au sujet de l’Esprit "Rouh" (sourate 78 verset 38), dans lequel il expose et rapporte les paroles d'Ibn Abbas (ra).

Couverture de l'ouvrage :

tafsir tabari 

 

حدثنا ابن عبد الأعلى، قال: ثنا ابن ثور، عن معمر، عن الحسن، في قوله: { يَوْمَ يَقُومُ الرُّوحُ }: قال: الروح بنو آدم. وقال قتادة: هذا مما كان يكتمه ابن عباس

 Et d’autre ont dit que ce sont les enfants d’Adam. Selon Hassen et Qataada ra l’Esprit, c’est l’esprits des enfants d’Adam et selon Qataada parmi les secrets d' Ibn ‘Abass qu'il refusait de divulgué il y avait l'identité de Rouh.

Ici nous remarquons qu'Ibn Abbas (surnommé "l'interprete du Coran") cachait cette information et ne la divulgait pas. Quel en était la raison ? Il est clair que certains secrets du Coran était sans nul doute révélé par le Prophète (P) uniquement à un cercle restreint de compagnons.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 novembre 2014 4 13 /11 /Nov /2014 12:33

ibn-kathir-fa-rouh-2.png

ci dessus un passage fort interessant du Tafsir d'Ibn Kathir de la sourate Al Waqi3a verset 89.

Couverture de l'ouvrage :

tafir ibn katir

 

 

Traduction :

 

L'mam Ahmed a dit : Younous ibn Mohamed nous a rapporté, Haroun nous a rapporté d'après Badil ibn Misra, d'après Abdallah ibn Chaqiq d'après Aicha qui a entendu le Prophète récité le verset " Fa ROUHOUNE wa rayhane" (Alors il y aurat l'Esprit) avec le son Ou sur le Ra. Et ainsi l'on rapportés Abu Dawud, al Thirmidi  et al Nissai.

Et l'imam Ahmed dit : 'Afane nous a rapporté , Hamam nous a rapporté, Ata ibn saibe rapporte : Nous étions le premier jours de 'Arafate et il y avait 'abdal Rahmane, c'était un personnage à la tête et à la barbe blanche. Il était sur un âne et suivait un défunt que l'on transportait. Il dit :  j'ai entendu d'un tel et d'un tel que le Messager d'Allah a dit : Celui qui aimerait rencontrer Allah alors Allah aimerait le rencontrer et celui qui a de la répulsion à rencontrer Allah alors Allah aussi a de la répulsion à le rencontrer. Sur ces mots les gens présents ce mirent à pleurer. Le Prophète (P) leur demanda :  " Pourquoi pleurez-vous ?" Ils dirent car nous redoutons la mort. Le Prophète (P) leur dit : "Ce n'est absolument comme sa qu'il faut comprendre cela, mais plutôt lorsque cela ce sera présenté "alors celui qui sera parmi les rapprochés alors pour lui il y aura l'Esprit, du parfum, et un jardin de délice." Celui qui ce réjouit de ce verset alors c"est qu'il aimerait rencontrer Dieu exalté. Et Dieu aimerait encore plus que lui cette rencontre. " Mais s'il est parmi les menteur égaré alors il sera descendu le chaud et brulera dans un feu" si une personne ce réjouit de ce verset c'est qu'il n'aimerait pas rencontrer Dieu et Dieu détesterait plus que lui le rencontrer. C'est ainsi que l'imam Ahmed la rapporté dans son musnad et il la rapporté une autre fois par Aicha aussi avec des termes similaires.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 novembre 2014 4 13 /11 /Nov /2014 03:37

kanz 1kanz2.PNG

Voici ci dessous un récit se trouvant dans le recueil de hadith Kanz al 'Amal au numero 38881.

Couverture de l'ouvrage :

kanz.PNG

Traduction :

L'exemple de ma communauté et l'exemple de la Bête au moment de sa sortie, est comme l'exemple d'une citadelle dont le pont de garde à était relevé et dont les portes ont était fermé puis viennent les animaux sauvages de toutes part pour l'assiéger. Ensuite arrive le Lion qui se positionne au milieu et guette le moindre horizon aux alentours. Telle sera ma communauté au moment de la sortie de la Bête. Personne ne pourra s'échapper d'elles sans qu’elles les marquent entre les yeux, et cette Bête possède de la part de notre Seigneur une autorité toute Divine.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 novembre 2014 3 12 /11 /Nov /2014 22:39

Voici un extrait d'un article wikipédia sur le Simurgh :

simurgh0.jpg

Simurgh (en Persan سيمرغ ), ou Sênmurw en moyen-persan (Pahlavi), aussi connu sous le nom de Sîna-Mrû (Pâzand), est un oiseau fabuleux de la mythologie perse.
De grande taille, puisqu'il pouvait transporter un chameau ou un éléphant, l'oiseau mythique Simurgh fait montre d'une grande animosité envers les serpents. Son habitat naturel est un lieu où l'eau se trouve en abondance. Dans un récit iranien antique, il est dit que le Simurgh vit 1700 ans avant de plonger de lui-même dans les flammes, et dans d'autres récits plus tardifs, il est dit qu'il est immortel et possède un nid dans l'Arbre du Savoir.
D'après la légende iranienne, il est dit que cet oiseau est si vieux qu'il a déjà vu trois fois la destruction du monde. Pendant tout ce temps, Simurgh a tellement appris qu'on pense qu'il possède le savoir de tous les âges.
Les Perses Sassanides croyaient que Simurgh amènerait la fertilité sur la terre et scellerait l'union de la terre et du ciel. Il nichait dans l'Arbre de vie, Gaokerena, et vivait dans la terre de la plante sacrée Haoma, dont les graines pouvaient guérir de tout mal. Dans les croyances iraniennes ultérieures, le Simurgh est devenu un symbole de divinité. Sên-Murv/Simurgh est aussi identifié dans la littérature persane par le nom de Homa et présenté en Arabe sous le nom de Rukh.
Quand le Simurgh s'envolait, les feuilles de l'arbre du savoir tremblaient, causant la chute des graines de toutes les plantes. Ces graines se répandirent dans le monde, prenant racine pour devenir chaque espèce de plante ayant jamais vécu, et guérissant toutes les souffrances de l'humanité. On dit que ses plumes étaient couleur de cuivre, et bien qu'il soit initialement décrit comme un chien-oiseau, il a ensuite été connu soit avec une tête d'homme soit avec une tête de chien. Il est naturellement bon et le contact avec ses ailes peut guérir toute maladie ou blessure. 

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Simurgh

On peut constater que les caractéristiques de cet oiseau sont identique à celle de Rouh. Nous l'avions vu précédemment dans divers articles que Rouh se situe sur l'Arbre que l'on nomme Touba et qui n'est autre que l'Arbre de l'Eternité. De plus, sa description physique, avec un visage humain, ne laisse plus de place au doute et confirme que le Simurgh des légendes Perses n'est autre que ce même Oiseau fabuleux présent dans toutes les civilisations. En Islam, il est appelé Rouhillah (Esprit de Dieu), ou encore Debat ul Ardh, la Bête de Terre.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 12 novembre 2014 3 12 /11 /Nov /2014 11:58

Voici ci dessous un hadith concernant l'Esprit (Rouh) qui se trouve dans le Tafsir de Tabari pour le verset de la sourate An-Naba : يوم يقوم الروح والملائكة

Couverture de l'ouvrage :

tafsir tabari

 

حدثني محمد بن خلف العَسْقَلانيّ، قال: ثنا روّاد بن الجرّاح، عن أبي حمزة، عن الشعبيّ، عن علقمة، عن ابن مسعود، قال: الرُّوح ملك في السماء الرابعة، هو أعظم من السموات ومن الجبال ومن الملائكة، يسبح الله كلّ

يوم اثني عشر ألف تسبيحة، يخلق الله من كلّ تسبيحة مَلَكاً من الملائكة، يجيء يوم القيامة صفًّا وحده

Traduction :

 

D’après Ibn Mass’oud : l'Esprit se trouve dans le 4eme ciel il est plus gigantesque que les cieux et les montagnes et que les Anges, il glorifie Dieu chaque jours 12000 fois et Dieu fabrique pour chaque glorification un Ange qui viendra le jour du jugement en rang tout seul.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • Contact
  • La Machine Prophétique
  • : Bienvenue sur le blog du Grand Projet Divin. Vous y trouverez les dernières découvertes sur la Machine prophétique.
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés